Le Forum des Italiens du Monde
Bonjour,
toute l'équipe du forum des italiens t'accueille aujourd'hui avec grand plaisir.
En attendant de te lire, Valud, Fabio et moi-même sommes heureux de te compter parmi nous.


Buongiorno,
tutta la squadra del forum degli italiani ti accoglie oggi con grande piacere.
Aspettando di leggerti, Valud, Fabio e me, siamo felice di contarti tra noi.

Ciao ciao !!!

<a href="http://www.allosponsor.com/accueil.php?ref=37934" target="_blank"><img src="http://www.allosponsor.com/image/allosponsor_120x60.gif" border=0 alt="Rentabilisez efficacement votre site" /></a>

Le Forum des Italiens du Monde

Ce forum est maintenant en LECTURE SEULE. Seul la partie PARLONS ITALIEN reste accessible.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En toute occasion, restez poli, courtois et respectueux. Pour éviter les sanctions, pas de flood, pas de polémique, ni de propos déplacé. Veillez à être dans la bonne rubrique et à donner un titre explicite à tous vos sujets. Évitez autant que possible de poser vos questions dans un sujet existant. Pour plus de clarté, une seule question par sujet. Afin d'être compréhensible, abstenez-vous d'écrire en langage SMS ou d'utiliser des abréviations. Et enfin, pensez à remercier les personnes qui vous aident.

Partagez | 
 

 Sécurité routière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ninou
Administrateur
Administrateur
Ninou

Féminin Messages : 18438
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 45
Localisation : Sempre al fianco a Fabio ed a Ninni !
Humeur : Celle d'une Ritalo-Zozo... Toujours super bonne !!!

Sécurité routière Empty
MessageSujet: Sécurité routière   Sécurité routière EmptyMar 23 Nov - 18:33

Fab m'a fait passer un lien via son forum et je l'en remercie (FMNC)

La Nouvelle Calédonie est numéro 1 aux statistiques nationales dans les accidents mortels de la route.
6 morts pour le simple week-end de 4 jours du 11 novembre, le bilan est dramatique et sans appel.

Le 27 août, la Nouvelle Calédonie se mobilisait et voici ce que nous avons pu lire le lendemain dans les Nouvelles Calédoniennes.


C’est la première manifestation « choc » du genre organisée sur le Caillou. Hier, soixante-quatre personnes se sont allongées sur la chaussée, place des Cocotiers, pour symboliser le nombre de morts sur les routes l’année dernière. Une manière d’en appeler à la responsabilité de chaque usager de la route. C’est en tout cas ce qu’espère Caroline Kawka, présidente de l’association Antinéa.

Ce matin, lorsque les automobilistes passeront sur l’un des côtés de la place des Cocotiers, ils n’auront pas le temps de compter, mais ils remarqueront des dizaines de silhouettes, peintes sur le bitume. Il y en a soixante-quatre. Le nombre de morts sur les routes calédoniennes, l’an passé.
Elles ont été tracées hier soir, à l’initiative de l’association Antinéa, et avec la participation du forum des motards de Nouvelle-Calédonie (fmnc.forumpro.fr/). Un an plus tôt, jour pour jour, cette collégienne de 15 ans avait inscrit son nom à la sombre liste des morts de la route. Au guidon de son scooter, elle avait été renversée par un chauffeur sous le coup d’une suspension de permis.
Depuis le drame, sa mère, Caroline Kawka, monitrice d’auto-école, a constitué une association pour rassembler les familles de victime. Un lieu pour parler et échanger. « Car la souffrance que nous endurons est inimaginable. » Un lieu aussi pour informer - « on intervient au collège de Normandie pour sensibiliser les élèves » - et faire bouger les choses, comme hier soir.
« Nous voulions marquer ce triste anniversaire par une manifestation symbolique, pour sensibiliser les automobilistes. Il faut que tout le monde comprenne qu’il y a des choses à ne pas faire sur la route. » La liste est relativement courte, mais elle est éprouvée chaque week-end.

Nous voulions marquer ce triste anniversaire par une manifestation symbolique.

Les autorités font du reste le même désespérant constat : malgré le temps de présence de plus en plus important des gendarmes sur le bord des routes, les comportements n’évoluent pas ou si peu.
A quoi voit-on cela ? Simple. Sur les 29 morts de la route depuis le début de l’année en zone gendarmerie, 21 d’entre eux étaient des conducteurs qui n’avaient pas bouclé leur ceinture. Et sur six motards décédés, la moitié avait mal attaché la lanière de leur casque, selon les chiffres fournis par le haussariat. Sans forcément leur sauver automatiquement la vie, ces petits gestes auraient peut-être permis d’éviter le pire.
« Nous ne comptons pas baisser les bras et relâcher la vigilance des forces de l’ordre, indique-t-on ainsi du côté du représentant de l’Etat. A titre d’exemple, l’activité de la gendarmerie en matière de contrôles routiers est largement supérieure à ce qui se fait en Métropole ».
Du côté du gouvernement, une campagne de communication est également dans les cartons. Une campagne au ton « choc », à l’image de ce qui se fait dans les pays anglo-saxons. Reste à savoir si cela sera suffisant pour faire évoluer les comportements. Hier soir, en tout cas, ils étaient plus de 150 - 135 motos dénombrées - à en manifester le souhait.
Pierrick Chatel

Comment faire baisser le nombre de morts sur les routes ?


Bernard, chef de cuisine
« Améliorer la formation »
« D’abord, il faut améliorer la formation au permis de conduire sur l’ensemble du pays. Car conduire en Brousse et en agglomération, ce n’est pas la même chose. Ensuite, peut-être augmenter la durée de période d’apprentissage, pour ne pas lâcher sur les routes des jeunes sans grande expérience. Et puis aussi prévoir des aides financières pour le passage du permis, que beaucoup ne peuvent pas se payer faute d’argent. Les tarifs des assurances, pour les jeunes conducteurs, sont aussi extrêmement élevés. »

Mary, gérante de société
« Enlever ses œillères »
« Il faut que tout le monde se prenne en charge, que ce soit les motards ou les automobilistes. Chacun doit enlever ses œillères, pour ne plus seulement penser à soi, mais aussi aux autres. La responsabilité de tout le monde, c’est de prendre conscience que chacun d’entre nous constitue un danger sur la route, pour soi et pour les autres. Quand tout le monde aura compris ça… La répression est peut-être utile, mais on ne peut pas dicter aux gens ce qu’ils ont à faire. C’est vraiment une affaire de prise de conscience. »

Rémi, graphiste
« Moins de laxisme »
« Les usagers de la route doivent mieux se comporter, mais les autorités publiques aussi. Il faut que la justice cesse d’être laxiste à l’encontre des délinquants de la route. Car des peines de prison avec sursis ne sont pas acceptables pour les familles des victimes. » Rémi Bouju a perdu son fils Julien en janvier dernier. En compagnie de deux copains, il rentrait d’une soirée à la Baie-des-Citrons. Après une perte de contrôle, la voiture, conduite par l’un de ses copains, avait effectué une violente sortie de route sur la Savexpress.

Caroline, monitrice d’auto-école
« Un problème de comportement »
Pour la présidente de l’association qui porte le nom de sa fille, Antinéa, disparue il y a un an, « c’est avant tout un problème général de comportement. La répression ne peut pas suffire. L’amélioration de la formation des jeunes conducteurs est nécessaire, même si elle portera ses fruits dans une dizaine d’années. Et les images choc, si elles peuvent servir à montrer l’horreur de la réalité et peuvent être nécessaires sur le coup, ne sont pas suffisantes. »

Repères

Quatre radars supplémentaires fin octobre
Même si les autorités répètent que la prévention passe « par un ensemble de mesures », l’arrivée prochaine de quatre radars supplémentaires est LA mesure phare destinée à accentuer un peu plus la « peur du gendarme ». Car la vitesse est un élément déterminant dans bien des accidents. Ces « Mesta 1000 » sont des radars embarqués et automatiques : le contrevenant recevra l’amende directement dans sa boîte aux lettres. Les appareils doivent être opérationnels fin octobre. Deux ont été financés exceptionnellement par l’Etat, deux par le gouvernement calédonien.

Les contrôles techniques : un texte renforcé
La mesure est obligatoire uniquement en cas de revente du véhicule, sans obligation de réparation et de contre-visite. Un texte rendant plus contraignant le contrôle technique n’en finit pas de traîner depuis 2008. Il faut bien dire que la mesure, susceptible de toucher le porte-monnaie des classes moyennes et des plus défavorisés, ne sera pas franchement populaire. Le texte devrait être examiné devant le Congrès avant la fin de l’année.

Un code de la route toiletté
Le détail fait hurler les militants de la prévention routière. Aujourd’hui, un conducteur inscrit dans une auto-école mais non titulaire du permis peut conduire une voiture sans être poursuivi par la justice. La révision du texte a été transmise au Congrès, qui devrait étudier la question en octobre. Le dépoussiérage du code de la route calédonien prévoira aussi la création d’un délit de grande vitesse. A plus de 50 km/h au-dessus de la limite autorisée, l’infraction sera punissable d’une amende maximale de 178 000 francs, contre 15 000 francs aujourd’hui. Même si pour un primo délinquant, le plafond, rarement prononcé en cas de première condamnation, ne risque pas de changer grand-chose.


Et voici ce que nous pouvions lire ce dimanche :

Onze mois après son annonce en grande pompe, le plan d’urgence contre l’insécurité routière semble enfin se concrétiser. Campagne-choc, nouveaux radars et code de la route remanié sont attendus dans les prochains jours.

55 - C’est le nombre de tués sur les routes depuis le début de l’année, selon les chiffres de la DITTT, hélas identiques à ceux de l’an passé.

Contretemps techniques, délais administratifs : alors que la mortalité routière s’annonce aussi calamiteuse que l’an passé, les explications vont bon train pour expliquer le retard à l’allumage du plan « d’urgence » présenté en décembre dernier par l’Etat et le gouvernement. Mais en cette fin novembre, ça y est, les radars vont enfin arriver et le nouveau code de la route va enfin être voté, promettent les autorités.
Promises dans le plan, une semaine de sensibilisation et une campagne de communication plus musclée commenceront lundi, premières pierres d’une politique de prévention voulue par le gouvernement. « L’année 2011 sera basée sur la prévention pour changer le comportement des Calédoniens, affirme le membre du gouvernement chargé du dossier, Yann Devillers. Il faut imposer la prévention dans les programmes scolaires. Il y a aujourd’hui une génération de conducteurs qui refusent les règles. Ce sont eux qui tuent. On n’arrivera pas à les changer comme ça. C’est un travail à long terme et nous devons tout faire pour toucher les jeunes. »
De par le monde, partout où il existe une véritable volonté politique, la lutte contre l’insécurité routière se montre, à terme, efficace. En Métropole, la mortalité a été divisée par trois en vingt ans. Yann Devillers semble afficher de nouvelles intentions sur le sujet. Des dossiers en sommeil comme ceux des contrôles techniques et des fourrières seraient réactivés. Enièmes effets d’annonce ou réel électrochoc ?

Quatre radars imminents
Il y a un an, le haussaire les annonçait sur le territoire « dans les prochaines semaines ». L’arrivée tant attendue de quatre radars de vitesse Mesta 1000, et de quatre véhicules dédiés, serait désormais prévue « à la fin du mois ». « Ils sont demandés partout, il n’est pas évident d’en avoir », justifie Yann Devillers.
Pour accentuer la peur du gendarme, ces radars automatiques viendront en complément des jumelles laser, seuls appareils de contrôle actuellement en service dans le pays.
Financés par le gouvernement et l’Etat, ils seront embarqués dans des véhicules banalisés ou bien posés sur le bord de la route. Le contrevenant recevra l’amende directement dans sa boîte aux lettres.

Un code de la route plus répressif
Annoncé il y a un an, le toilettage du code de la route passera enfin devant le Congrès le mardi 30 novembre. Outre le dépoussiérage de ce texte de 1977, les peines de contraventions et de délits routiers seront déplafonnées et relevées au niveau métropolitain.
« Les juges auront toutes les cartes pour sanctionner sévèrement les récidivistes, qui se sentent aujourd’hui impunis », se félicite Yann Devillers.

70 milliards pour les routes sur vingt ans
Outre la signalisation, le gouvernement veut s’attaquer à l’état des routes, reconnu comme « très abîmé ». Sur les 560 kilomètres du réseau territorial, un programme de travaux de 70 millions serait prévu pour les vingt prochaines années. Face aux nids-de-poule et aux portions « très endommagées », un premier plan quinquennal de remise à niveau des chaussées, à hauteur de 13,5 millions, devrait être présenté au Congrès en décembre. L’aménagement d’un créneau de dépassement sur la RT1 entre Nouméa et Koné serait notamment prévu. Dès 2011, une ligne de 2,65 milliards a été inscrite au budget primitif de la Nouvelle-Calédonie, un effort trois fois supérieur à celui des exercices précédents. « On va frapper sur les automobilistes, mais on va aussi payer », affirme Yann Devillers.

Un contrôle technique obligatoire ?
La mesure est aujourd’hui obligatoire uniquement en cas de revente du véhicule, sans obligation de réparation et de contre-visite. Retoqué en 2008 au Congrès, un texte rendant plus contraignant le contrôle technique est en train d’être retravaillé par le gouvernement. La périodicité et le niveau d’exigence des réparations restent à préciser. Des rencontres sont prévues avec les professionnels. « Pas question d’attendre, le texte aboutira au premier semestre 2011, promet Yann Devillers. On ira quatre fois devant le Congrès s’il le faut, mais on ne peut pas laisser l’état des véhicules de côté. » Un discours à l’opposé de celui tenu il y a un an par le même Yann Devillers, qui affirmait : « Rien ne permet de constater que la vétusté des véhicules est en cause dans les accidents. »

Des fourrières pour saisir les véhicules
Le parquet s’en plaint régulièrement : impossible de saisir le véhicule des délinquants routiers en dehors du Grand Nouméa, en l’absence de fourrière. Une arme pourtant jugée très efficace dans l’arsenal répressif. Pour y remédier, le gouvernement présentera « en décembre » au Congrès un texte précisant le cadre juridique des fourrières. Cette délibération donnera notamment la possibilité d’installer une fourrière sur un terrain privé. Le gouvernement espère ainsi accélérer le maillage en évitant des investissements trop coûteux aux communes.
Sylvain Amiotte

Repères


Contrôles et infractions en hausse
Le renforcement des contrôles routiers était l’une des mesures annoncées dans le plan d’urgence de décembre 2009. Au 15 novembre, les forces de l’ordre avaient consacré 74 000 heures à ces contrôles, contre 71 000 heures sur toute l’année 2009 (+ 4%).
Avec 38 400 infractions routières constatées (hors stationnement), le bilan 2010 a ainsi déjà dépassé de 6% l’exercice précédent (36 000 infractions).
Le nombre de rétentions de permis, 935 au 15 novembre (pour moitié dans le Grand Nouméa), est déjà supérieur de 10% aux 850 rétentions de l’an passé. Un chiffre qui masque l’estimation de 30 000 conducteurs qui circuleraient aujourd’hui sans permis.

La Semaine de la sécurité routière
Elle s’ouvrira lundi matin à Houaïlou en présence du président du gouvernement.
La caravane composée d’une dizaine d’ateliers de sensibilisation (alcool au volant, entretien du véhicule, désincarcération...) passera mardi à Poindimié et Lifou, mercredi à Koné, jeudi à Koumac, vendredi à Bourail et samedi prochain à Nouméa. Des victimes d’accidents viendront témoigner. Une opération « carton jaune » sera menée par les gendarmes : les auteurs d’infractions légères seront dispensés de contravention s’ils se rendent sur le site de la caravane.

Réflexion matinale avec les jeunes
Mercredi prochain, le haut-commisaire ouvrira de son côté une matinée de réflexion sur la sécurité routière, au Rex à Nouméa. Ce séminaire s’adresse aux jeunes de 16 ans et plus, venus de Brousse et de Nouméa, afin d’entendre leurs messages et leurs propositions. Durant la semaine prochaine, des contrôles préventifs des deux-roues seront menés par la police aux abords des collèges et lycées nouméens.

Une campagne-choc
Lundi, le gouvernement lancera une nouvelle campagne de communication dans les médias sur le slogan « Sécurité routière, tous responsables ».
Le spot télévisuel se veut « choc », avec des scènes d’accidents particulièrement réalistes.


Voici le film de la campagne qui passe sur nos chaines locales.


_________________
Sécurité routière 33243210
Sécurité routière Signat11
Revenir en haut Aller en bas
https://italiani.forumactif.com
Stefania
Avancé - Avanzata
Avancé - Avanzata


Féminin Messages : 320
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 45
Localisation : St Leu

Sécurité routière Empty
MessageSujet: Re: Sécurité routière   Sécurité routière EmptyMar 23 Nov - 19:57

Effroyable, bravo au gouvernement français d'avoir fait ce film
Revenir en haut Aller en bas
Artigiano
Avancé - Avanzata
Avancé - Avanzata
Artigiano

Masculin Messages : 364
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 49
Localisation : italie

Sécurité routière Empty
MessageSujet: Re: Sécurité routière   Sécurité routière EmptyMar 23 Nov - 20:05

les images parlent d'elles même ,une réalité
Revenir en haut Aller en bas
Ninou
Administrateur
Administrateur
Ninou

Féminin Messages : 18438
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 45
Localisation : Sempre al fianco a Fabio ed a Ninni !
Humeur : Celle d'une Ritalo-Zozo... Toujours super bonne !!!

Sécurité routière Empty
MessageSujet: Re: Sécurité routière   Sécurité routière EmptyMar 23 Nov - 20:21

Stefania a écrit:
Effroyable, bravo au gouvernement français d'avoir fait ce film

C'est le gouvernement calédonien qui a mis cela en place, c'est local et c'est pour cela que vous ne verrez pas cette vidéo sur vos télévisions françaises, mais seulement sur le net.
Malheureusement, je pense que cela doit être identique un peu partout à travers le monde et que malgré que la Calédonie soit numéro 1 des stat françaises, cela doit entrer dans la conscience collective, la route ne doit plus être un terrain de jeu et d'inconscience !
Je pense que cela doit être diffusé à grande échelle (par mail ou sur vos pages Facebook), tout comme la publicité partagée par Andrea sur la ceinture de sécurité :
Cliquez ICI !!!

_________________
Sécurité routière 33243210
Sécurité routière Signat11
Revenir en haut Aller en bas
https://italiani.forumactif.com
Lila
Avancé - Avanzata
Avancé - Avanzata
Lila

Féminin Messages : 377
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 27
Localisation : FRANCE

Sécurité routière Empty
MessageSujet: Re: Sécurité routière   Sécurité routière EmptyJeu 25 Nov - 15:18

Sécurité routière 390304 ca fait peur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sécurité routière Empty
MessageSujet: Re: Sécurité routière   Sécurité routière Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sécurité routière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Sécurité routière
» Sécurité au Modem
» C.R.S (Compagnie Républicaine de Sécurité)
» Sécurité des locaux, obligations légales, éthiques
» La sécurité à l'école
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Italiens du Monde :: Actualités :: Actualités du monde-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit