Le Forum des Italiens du Monde
Bonjour,
toute l'équipe du forum des italiens t'accueille aujourd'hui avec grand plaisir.
En attendant de te lire, Valud, Fabio et moi-même sommes heureux de te compter parmi nous.


Buongiorno,
tutta la squadra del forum degli italiani ti accoglie oggi con grande piacere.
Aspettando di leggerti, Valud, Fabio e me, siamo felice di contarti tra noi.

Ciao ciao !!!

<a href="http://www.allosponsor.com/accueil.php?ref=37934" target="_blank"><img src="http://www.allosponsor.com/image/allosponsor_120x60.gif" border=0 alt="Rentabilisez efficacement votre site" /></a>

Le Forum des Italiens du Monde

Ce forum est maintenant en lecture seule. Seul la partie PARLONS ITALIEN reste accessible.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En toute occasion, restez poli, courtois et respectueux. Pour éviter les sanctions, pas de flood, pas de polémique, ni de propos déplacé. Veillez à être dans la bonne rubrique et à donner un titre explicite à tous vos sujets. Évitez autant que possible de poser vos questions dans un sujet existant. Pour plus de clarté, une seule question par sujet. Afin d'être compréhensible, abstenez-vous d'écrire en langage SMS ou d'utiliser des abréviations. Et enfin, pensez à remercier les personnes qui vous aident.

Partagez | 
 

 EURO 2012: voilà pourquoi les Italiens sortiront vainqueur !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dextorsum
Animateur
Animateur


Masculin Messages : 4594
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 67
Localisation : Roma, Italia

MessageSujet: EURO 2012: voilà pourquoi les Italiens sortiront vainqueur !!!!   Lun 11 Juin - 3:57

Après Roland Garros et avant le Tour de France et les Jeux olympiques, pas de répit pour les fans de "bières-affalé-dans-le-canapé-devant-le-sport-à-la-télé" : le championnat d'Europe des nations va commencer.

Outre l'impatience grandissante de savoir si oui ou non Karim Benzema et ses camarades sauront redorer le blason d'une équipe de France sacrément salie à Knysna en Afrique du Sud, de nombreuses questions viennent troubler la quiétude de ce joli mois de juin : Cristiano Ronaldo va-t-il réaliser un Euro de folie et du coup ravir le Ballon d'Or qui semble chaque année promis à Lionel Messi ?
Fernando Torres retrouvera-t-il sa splendeur d'antan ?
Les mascottes de cette édition 2012 sont-elles encore plus laides que Footix et Jules ?...

Autant de questions primordiales auxquelles cet article ne répondra pas. Non, désolé, nous allons nous intéresser au favori caché de cette édition.
Mais oui : c'est l'Italie !

Pendant que l'on vous rabâche le nom des cadors évidents de la compétition (Espagne, Allemagne et Pays-Bas), tapis dans l'ombre, les Transalpins trépignent, prêts à bondir comme des fauves en cages (ils n'ont pu jouer leur premier match amical prévu le 29 mai face au Luxembourg en raison du tremblement de terre qui a secoué le pays).

Vous allez me rétorquer "comment ça, "favori" ?! Ils ont pris un 3-0 tout récemment face à la Russie..."

Je pérorais sur Nietzsche l'autre jour, alors citons cette fois, Italie oblige, Dante Alighieri : "Que les gens ne montrent pas trop d'assurance dans leurs jugements, comme celui qui, dans un champ, estime les blés avant qu'ils ne soient mûrs".

Certes, tout n'est pas encore "al dente" dans la recette concoctée par Cesare Prandelli, le sélectionneur de cette Squadra Azzurra 2012. Mais ce n'est pas très grave : même si ce dernier prône un jeu offensif a priori plutôt alléchant, nul ne leur sera besoin de multiplier les passes tels Arsenal ou le Barcelone ; non, même en jouant mal, et adhérant ainsi à l'identité de jeu transalpine ancestrale, ils vaincront, c'est certain.

Quand les scandales portent chance... Exclamation Exclamation Exclamation

Ce n'est pas que cela me fasse particulièrement plaisir, mais voilà, c'est irrémédiable car statistique: à chaque fois que la Squadra Azzurra a été confrontée à des affaires, des scandales, et autres infamies, elle a fini par l'emporter:

- En 1982, année tristement célèbre pour le football français, l'Italie, alors encore sous le coup du "Totonero" de 1980 (affaire de matchs truqués au sein du championnat italien) semblait bien mal en point.
Directement impliqué dans ladite affaire, l'avant-centre Paolo Rossi était suspendu deux ans. En avril 1982, la suspension purgée, il était transféré à la Juventus de Turin (au sein de laquelle il ne jouera que trois matchs cette année-là) et à la surprise générale, et certainement grâce à la seule foi de son excellent Mondial 1978, il fut sélectionné pour la coupe du monde en Espagne.

Revenu d'où ne sait où, il passe du statut de paria à celui d’idole national, menant son pays à la victoire finale, non sans terminer meilleur buteur avec six buts.

- En 2006, année particulière pour le football français là-aussi, l'Italie du football est cette fois minée par le scandale du "Calciopoli" (un peu comme le Monopoly, à ceci-près qu'ici, lorsqu'on lorsqu'on tombe sur la case "prison", c'est un peu moins rigolo...), où une nouvelle fois des matchs ont été truqués et des arbitres achetés. Le Milan AC est sanctionné et la Juventus carrément rétrogradée (la voie est libre pour l'Inter Milan, qui n'en demandait pas tant).

Si l'on ajoute à cette année 2006 la tentative ratée de suicide de l'ancien international Gianluca Pessotto, on peut considérer que les conditions les plus traumatisantes et catastrophiques étaient à nouveau réunies pour que l'Italie l'emporte alors.

Et bingo ! Lors de la coupe du monde allemande, les représentants de la Nazionale ne se sont montrés guère brillants, mais profitant en plus d'un tirage favorable, ils ont remporté la victoire finale face à nos malheureux Bleus.

Revenons à 2012 : les Italiens ont ceci de sympathique qu'ils donnent de jolis petits noms à tout : on parle cette fois de "Calciocommesse", et il s'agit ici de paris truqués impliquant des joueurs et entraîneurs de Serie A et même de divisions inférieures.

Le défenseur latéral Domenico Criscito a déjà été écarté de la sélection, Leonardo Bonucci pourrait l'être lui aussi, mais Gianluigi Buffon, le légendaire et indéboulonnable gardien de la Squadra, lui aussi impliqué, est lui resté. Ouf !

Comme si cela ne suffisait pas, et pour ajouter au dramatique de la situation, Prandelli (qui adhère certainement à ma théorie) joue la victime, et clame haut et fort que s'il le faut, les "Azzurri" pourraient tout à fait, "pour le bien du football", renoncer à cet Euro...

En pleine tourmente et à l'image des équipes de Yougoslavie de handball et de basketball, qui raflaient presque tout lorsque leur pays était ravagé par la guerre, l'équipe d'Italie sera championne d'Europe en 2012. C'est écrit.

Cela dit, même si je viens de révéler le résultat de cette compétition avant même qu'elle n'ait débutée, je vous souhaite malgré tout un bon Euro : Cesare Prandelli a certes "oublié" de sélectionner l'excellent attaquant interiste Giampaolo Pazzini, mais il a bel et bien décidé d'emmener l'inénarrable Mario Balotelli. L'assurance que l'on va bien rigoler...


Marcel Ramirez chroniqueur sport du Nouvel Observateur


PS J'espère bien que tous les fans de foot du "fofo" réagiront à cet article....à vos claviers...
Revenir en haut Aller en bas
 

EURO 2012: voilà pourquoi les Italiens sortiront vainqueur !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» EURO 2012
» Qualification euro 2012
» Euro 2012 de foot
» Pourquoi tout le monde dis que les Italiens sont tous Bruns ?
» Voilà pourquoi j'aime les vernis OPI...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Italiens du Monde :: Culture et traditions des italiens du monde :: Tout le sport-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit